Danube - Eté 2017

La grande, trop grande ville

De Zwetendorf à Vienne – 58km

C’est avec un mélange d’excitation et d’appréhension que nous avons démarré la journée. Excitation car nous devions arriver à Vienne, une des grandes étapes de notre voyage, et appréhension car nous n’avions pas roulé dans une grande ville depuis longtemps.

 

La relative fraîcheur de la matinée nous a motivés et quelques gouttes furent les bienvenues dans notre lutte contre le vent de face. Nous avons très vite adopté la technique des pelotons où le meneur est régulièrement remplacé.

Nous avons traversé et retraversé le Danube sur d’immenses barrages où seuls les cyclistes sont autorisés à rouler.

Malgré les nombreuses pistes cyclables, notre premier contact avec Vienne fut bruyant et épuisant. A la chaleur s’ajoutent la circulation et le bruit assourdissant de la ville et les quelques kilomètres qui nous séparaient de notre lieu de repos furent interminables.

Pendant 2 jours, nous abandonnerons notre chargement mais pas nos vélos pour visiter cette ville aux mille visages.

Une réflexion au sujet de « La grande, trop grande ville »

  1. Déjà à Vienne ! Quels molets ….
    C’est sûr qu’après des journées en pleine nature, l’arrivée en ville a dû être stressante…mais Vienne est une super ville …vive les cafés pleins de patisseries pour vous redonner des forces, le Prater et sa grande roue..et ses jarrets de porc …Hundertwasser et sa maison tarabiscotée, etc etc Bisous bisous
    Les auriolais

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s